Développement immobilier

Développement immobilier

Depuis le Moléson... 
on voit la Gare!

En automne 2017, lors du Comptoir Gruérien, le stand des Transports Publics Fribourgeois (TPF) dévoilait le résultat du concours de projets présentant ainsi au public les trois visages potentiels du futur quartier de la Gare de Bulle. Un jury composé d'architectes, d'urbanistes, d'ingénieurs et d'économistes a rendu son verdict en juin 2018 désignant le projet de l'entreprise totale HALTER associée aux bureaux d'architectes Itten-Brechühl et Strata. Ce projet avait pour point d'ancrage l'expression "Depuis le Moléson... on voit la Gare".

PAD pour 9 hectares

En amont, un mandat d'études parallèles (2012-2013) ainsi que le plan d'aménagement de détail (PAD, 2014-2017) consécutif ont constitué les bases légales définissant les règles de construction et d'aménagement pour les 9 hectares concernés par le secteur de la gare. En tant que mandataire, TPF IMMO, en étroite collaboration avec la Ville de Bulle, souhaite que ce nouveau bâtiment emblématique participe au rayonnement de la ville et des transports publics. 

Le plus grand projet urbanistique 
du canton de Fribourg

Bâtiment de la gare 


Le projet retenu possède des qualités organisationnelles et esthétiques remarquables. Son parti architectural s'adaptera parfaitement au contexte urbain environnant, l'entreprise HALTER s'étant appuyée sur les différents marqueurs identitaires de Bulle.

Le nouveau bâtiment de la gare propose un socle constitué de deux étages dévolus aux commerces. Au-dessus de cette base s'articulent deux bâtiments en forme de L créant une cour aménagée en jardin, ouverte sur le paysage environnant. Ces bâtiments comprendront des surfaces pour des bureaux, des logements ainsi qu'un hôtel. En sous-sol, un parking accueillera 275 places de stationnement dédiées à ce bâtiment.

Quid du Taureau?

Véritable emblème de la Ville de Bulle, la sculpture du Taureau qui avait été réalisée en 1996 par l'artiste tessinois Nag Arnoldi ne quittera pas son emplacement actuel. En revanche, c'est l'aménagement alentour qui sera modifié. L'îlot de la Lécheretta, en contrebas du bâtiment protégé de Landi, en mains privées, sera rapidement construit. Il abritera des logements, des commerces et des surfaces administratives.

Une Place de la Gare polymorphe

Nouvelle interface

pour la gare routière

et pour MOBUL

 

Le réseau MOBUL bénéficiera d'une interface repensée composée de quatre quais, positionnée en lien direct avec la future Place de la Gare. La nouvelle gare routière régionale, aménagée à ciel ouvert, comprenant 6 quais, se situera à l'ouest de la nouvelle Place de la Gare. Des places de stationnement pour les taxis et du dépose-minute, des places pour les voitures Mobility ainsi que des abris pour deux-roues complèteront ce nouvel équipement.

Fresques conservées

L'actuelle gare routière abritera un nouveau parking souterrain desservant l'entier du quartier de La Côte du Moulin. Les 300m2 de fresques réalisées par six artistes gruériens seront maintenues. Un chemin d'accès dont la gestion a été confiée à l'association Patrimoine Gruyère-Veveyse pourra mener les visiteurs aux peintures. Objet protégé également, le bâtiment de La Remise sera préservé et dédié à des activités culturelles.

Un urbanisme durable et convivial

Espaces verts et mobilité douce


La métamorphose architecturale du quartier s'accompagne d'une refonte urbanistique profonde. Le bâtiment de la nouvelle gare se sitera entre la rue Rieter et la voie ferroviaire n° 1, soit en contrebas, en direction du nord, par rapport à l'emplacement actuel.

Réorganiser la mobilité

Entre mars et octobre 2018, une démarche conjointe à la Ville de Bulle et à TPF IMMO s'est occupée d'organiser la mobilité et de conceptualiser les espaces publics. Les aménagements rentenus pour requalifier ou créer les 3 hectares de ces espaces publics font la part belle à la mobilité douce et aux transports publics.

Place et rue piétonnes

Ainsi, la nouvelle Place de la Gare sera réservée aux piétons et aux vélos, tout comme la Rue Rieter dont l'aménagement totalement repensé assurera le lien entre la nouvelle interface de la gare et le centre-ville historique.